Catégories

Qu’est-ce que la valeur ajoutée ? Comment la calculer ?

Qu’est-ce que la valeur ajoutée ? Comment la calculer ?

Vous avez entendu parler de la valeur ajoutée et vous aimerez avoir une meilleure compréhension de cet outil financier. D’après la définition de l’INSSEE, la valeur ajoutée est considérée comme étant le solde du compte de protection.

En d’autres termes, il s’agit de la différence entre la production et la consommation intermédiaire. Vous ne comprenez pas très bien le sens de cette définition somme toute sommaire, alors cet article est indiqué pour vous. Parcourez-le pour avoir plus de détails sur la notion de valeur ajoutée ainsi que sa méthode de calcul.

A lire également : Management de transition : quelles utilités pour les entreprises ?

Comprendre le principe qui sous-tend la notion de valeur ajoutée

Comme son nom l’indique, la valeur ajoutée est un indicateur qui permet aux entreprises de calculer la valeur additionnelle qu’elles ont créé. Il s’agit en d’autres termes de la valeur en plus qui n’aurait pas été possible sans l’existence de l’entreprise. Prenons quelques exemples pour mieux illustrer ce concept.

Supposons qu’une entreprise achète un produit ou un équipement à 60 euros et ensuite la revend à une autre entreprise pour la somme de 80 euros. La première entreprise n’a fait qu’acheter l’article (elle n’a effectué aucune transformation), dans ce cas la valeur ajoutée sera donc de 20 euros (soit 80 – 60). Dans le cas où la deuxième entreprise décide à son tour de revendre ce bien à une troisième entreprise pour 100 euros, alors elle aura à son tour créer une valeur ajoutée de 100 – 80 = 20 euros.

A découvrir également : Les professionnels achètent leur matériel sur Internet

La valeur ajoutée se présente simplement comme la marge commerciale. On peut aisément constater que même si la première et la deuxième entreprise n’ont rien fait d’autre qu’acheter et revendre, il y a tout de même eu création de la valeur ajoutée. Le fait est que lorsque quelqu’un achète un bien ou un service donné, c’est qu’il estime l’utilité de l’article à une valeur au moins équivalente au montant qu’il a déboursé.

Pour l’exemple que nous venons de prendre, la valeur ajoutée totale est donc égale à 100 – 60 = 40 euros. Vous vous demandez sans doute quel est l’intérêt de sommer les valeurs ajoutées ? Voici un indice qui va vous éclairer sur cette question : il s’agit du PIB que vous avez certainement déjà entendu parler.

Le PIB ou produit intérieur brut n’est autre que la somme des valeurs ajoutées qui sont effectivement créées dans un pays. D’où l’importance capitale de cet indicateur pour l’économie d’un pays.

ce que la valeur ajoutée Comment la calculer

Maitriser la procédure de calcul de la valeur ajoutée

Nous avons pris des exemples basiques pour vous permettre d’avoir une idée de la notion de valeur ajoutée. Dans la réalité, les entreprises ne se contentent pas seulement d’acheter des biens dans le but de les revendre. Très souvent, ces biens sont transformés et cela est également une source de création de valeur.

Considérons par exemple une entreprise A qui produits des chemises. Pour produire ces chemises, elle a besoin de textile qui coûte 100 euros, d’autre part elle doit aussi faire face à d’autres éléments de consommation intermédiaires comme les frais d’outillage et d’équipements, le salaire du personnel, les frais de prestations des entreprises partenaires, les frais d’électricité et bien d’autres.

Considérons que le total de ces charges s’élève à 90 euros. Ce qui va faire un coût total de production de 190 euros. En supposant que l’entreprise A vende ses chemises à 250 euros l’unité, la valeur ajoutée sera donc de 250 – 190 = 60 euros.

Maintenant que vous avez compris ce qu’est la valeur ajoutée, nous allons voir comment la calculer en fonction des éléments comptables de l’entreprise. Dans la pratique, le calcul de la valeur ajoutée va se faire en plusieurs étapes : dans un premier temps il faut calculer la marge commerciale selon la formule :

Marge commerciale = Montant de la vente des marchandises et services – le coût d’achat des produits et services vendues ;

Par la suite, il est question de procéder au calcul de la production d’exercice par la formule suivante :

Production d’exercice = Production effectivement vendue + Production immobilisée + ou – Production en stock ;

La production vendue concerne les biens et les services produits par l’entreprise au cours d’un exercice donné. La production immobilisée est donnée par la somme des travaux effectués par l’entreprise  pour son compte propre, elle est estimée comme prix de revient et comptabilisée parmi les immobilisations.

Enfin, la production stockée est la différence des stocks entre le début et la fin d’un exercice donné. Elle est évaluée grâce à son coût de production et peut être positive ou négative.

Pour finaliser le calcul de la valeur ajoutée, il faut calculer la consommation  de l’exercice en provenance des tiers. Il s’agit de l’ensemble des biens et services fournis par des tiers à l’entreprise au cours d’un exercice donné. Évitez toutefois d’y inclure les marchandises déjà comptabilisées lors du calcul de la marge commerciale.

Maintenant que vous avez calculé tous ces éléments, il devient assez évident d’obtenir la valeur ajoutée. Il suffit d’appliquer la formule suivante :

Valeur ajoutée = Marge commerciale + Production de l’exercice – Consommations de l’exercice en provenance des tiers.

Articles similaires

Lire aussi x