Catégories

Quel salaire après un diplôme de niveau 4 ou 5 ?

Quel salaire après un diplôme de niveau 4 ou 5 ?

La rémunération semble rester un sujet tabou quand on fait un premier pas dans le monde de l’entreprise. D’un côté, il y a les différentes incertitudes sur la partie rémunération, mais de l’autre, il y a le refus de parler de ce sujet de peur d’être recalé. Mais comment savoir si la rémunération proposée est à la hauteur d’un diplôme niveau 4 ou 5 ? Faisons un point sur  ce propos.

Écart considérable entre le niveau 4 et le niveau 5

Le niveau 4 est un bon départ pour trouver un poste convenable et un salaire motivant. Toutefois, la différence est encore considérable si on parle de salaire entre les deux niveaux. En fait, un diplômé de bac +5 peut avoir une proposition de salaire annuel d’environ 39 000 €. Cette proposition est d’environ 36 000 € pour un jeune diplômé de bac +4. Mais dans les deux cas, la somme reste importante. De plus, on peut encore envisager une évolution.

A voir aussi : Kelio : Connexion au logiciel RH

Néanmoins, il faut retenir qu’il s’agit ici d’une estimation moyenne. Le monde professionnel est en pleine évolution. Il faut s’attendre à ce qu’une entreprise ne tienne pas compte du niveau d’étude pour proposer une rémunération. Mais heureusement que la plupart des entreprises tiennent encore compte des grilles salariales en fonction du diplôme. Pour un diplôme de niveau 4 au niveau 5, le salaire annuel varie de 27 000 à 42 000 €.

Grille par fonction et par secteur

Bien sûr, la grille salariale d’une entreprise peut varier de la fonction occupée et du secteur d’activité. D’après quelques études sur le sujet, les diplômes de niveau 4 et de niveau 5 issus des écoles de commerce sont les plus valorisés. Les fourchettes salariales dans ce secteur dépassent les autres de 4 % à 34 %. Les diplômes de la faculté de médecine, des écoles de droits ou d’ingénieur le suivent de près.

A lire en complément : Où en est ma demande de prime d'activité ?

D’autre part, le poste occupé influence également la grille salariale de l’entreprise. Il en est de même pour le secteur d’intervention de l’entreprise. Il faut s’attendre à tout et ne pas viser le salaire maximum dans une entreprise de taille moyenne.

Premier emploi

Il faut s’attendre à une grille salariale en dessous de ces estimations moyennes pour un premier emploi. Certes, l’expérience professionnelle n’est pas un critère principal pour évaluer le salaire d’un jeune diplômé, elle entre quand même en jeu. Selon la CGE (Conférence des grandes écoles), un jeune cadre avec un diplôme de niveau 4 peut prétendre à un salaire annuel de 30 000 € à 34 999 €. Ce montant est entre 35 000 € et 37 999 € pour un diplômé de niveau 5. À noter que ce sont des prétentions brutes et hors prime.

Mais recevoir une proposition en dessous de ces moyennes ne doit pas forcément être un motif de refus du poste. Un cadre débutant peut tout à fait négocier son salaire. Ce n’est pas évident, certes, mais c’est bien possible. Néanmoins, il faut le faire de manière professionnelle et avec tact afin d’obtenir gain de cause.

Négociation de salaire

Il est conseillé aux candidats de mettre en avant tous leurs atouts pouvant être utiles à la société. Cela peut être des activités extra-scolaires, des compétences spécifiques qui ne sont pas forcément mises en évidence dans le cursus universitaire, les avantages par rapport à d’autres candidats, … D’ailleurs, il peut également s’agir d’un mérite comportemental.

Sinon, il faut aussi se renseigner sur la grille salariale proposée dans une autre entreprise, mais pour le même post. Cela peut servir d’argument. Toutefois, avant d’avancer ce raisonnement, il faut connaître tous les avantages proposés par l’entreprise et les autres. Ce qui comprend les tickets-restaurant, le 13e mois, les primes, etc. C’est uniquement avec des informations complètes que cette partie de la négociation peut entrer en jeu. D’ailleurs, il est aussi possible de négocier un de ses avantages et non de salaire. Il faut tout simplement être précis dans la requête.

Articles similaires

Lire aussi x