Catégories

Miroir de circulation : tout ce qu’il faut savoir

Miroir de circulation : tout ce qu’il faut savoir

Dispositif de sécurité, le miroir de circulation est aussi communément appelé miroir de surveillance et de sécurité. Il permet aux automobilistes d’obtenir une meilleure vision de la route à proximité des intersections. L’emploi du miroir de circulation est soumis à des règlementations. En effet, leur implantation doit être fait à des endroits stratégiques et en respectant la loi afin d’offrir un confort optimal aux personnes qui utilisent la route.

L’installation de tels dispositifs dans les zones de construction ne doit être envisagée que si les travaux requis pour améliorer la visibilité ne sont pas possibles : ils sont toujours préférables à l’utilisation de tels dispositifs.

A voir aussi : Quels sont les inconvénients du CSP ?

Toutes les dispositions décrivant les caractéristiques attendues sont précisées à l’article 14 de l’Instruction Ministérielle sur la Signalisation Routière.

A lire aussi : Comment faire l'analyse d'une entreprise ?

Miroir de circulation : Conditions d’installation

L’installation d’un miroir de circulation doit suivre plusieurs conditions, notamment l’établissement d’un système de priorité avec obligation de s’arrêter au « stop » aux interdictions à visibilité réduite. Aussi, il est nécessaire que le site soit situé sur une route où la circulation est principalement locale. La vitesse sur la route prioritaire doit être limitée à 50km/h. Une distance inférieure à 15 m doit être respectée entre la ligne d’arrêt et le dispositif. La hauteur fixe doit être supérieure à 2,30 m.

Il existe plusieurs types de miroir de circulation, vous pouvez trouver une large gamme de miroir de circulation sur https://www.seton.fr/equipement-exterieur-amenagement-parking/securite-trafic/miroirs-circulation.  A vous de choisir le type de miroir adéquat en fonction de l’utilisation.

Choisir le miroir de circulation selon son implantation

Le choix d’un miroir de surveillance dépend d’abord du lieu de son implantation et de son utilisation soit à l’intérieur soit à l’extérieur d’un immeuble, dans un cadre urbain ou industriel, sur voie publique ou privée, pour la sécurité des accès, des intersections ou pour la surveillance.

Les miroirs routiers : pour sécuriser la circulation  en agglomération

Les miroirs routiers sont employés aux intersections, dans les milieux urbains, dans le cas où la visibilité est mauvaise et particulièrement dans les zones où un risque potentiel d’accident existe. Ils sont munis d’un cadre rayé noir et blanc afin de bien signaler leur présence. Lorsque les miroirs de circulation sont installés sur la voie publique, ils doivent être conformes à l’arrêté du 21/09/1981 concernant l’approbation de modifications de l’instruction interministérielle sur la signalisation routière.

Miroirs pour agglomérations

Arrêté du 21/09/1981 en rapport avec les miroirs en milieu urbain. L’utilisation des miroirs de signalisation est strictement prohibée en dehors des agglomérations. En agglomération, le miroir doit être pris en considération en tant que palliatif. Ainsi, il ne doit être employé que dans le cas où les travaux indispensables à l’amélioration de la visibilité ne sont pas autorisés. Ainsi, le miroir pour agglomération peut être employé en remplissant quelques conditions :

  • Mise en place d’un régime de priorité, avec obligation d’arrêt STOP sur la branche du carrefour où les conditions de visibilité ont entraîné l’utilité du miroir.
  • Distance entre la ligne d’arrêt et le miroir inférieure à 15 mètres.
  • Trafic essentiellement local sur la route où est implanté le STOP précité.
  • Limitation de vitesse sur la route prioritaire inférieure ou égale à 60 km/h.
  • Implantation à plus de 2,30 mètres de hauteur.

Les miroirs doivent être compris sur fond :

  • Carré s’il s’agit d’un miroir rond, le côté du carré a une longueur égale à une fois et demie le diamètre du miroir.
  • Rectangulaire ou carré s’il s’agit d’un miroir rectangulaire (ou carré), les côtés du fond ont une longueur égale à une fois et demie celle du miroir.
  • Le fond ainsi défini doit être rayé noir et blanc, chaque raie mesurant 5 cm de largeur.
  • Il n’est pas utilisé de miroir plan.

Les miroirs de sécurité pour l’industrie

Les miroirs pour industrie sont sollicités afin de sécuriser les aires de stockage, les parkings des entreprises, les chantiers, les zones d’activités ou encore les accès dans les entrepôts…Ils sont employés à l’intérieur comme à l’extérieur des bâtiments. De manière générale, ils sont munis d’un cadre rayé rouge et blanc ou jaune et noir afin de bien signaler leur présence. L’installation de ces miroirs est Il est interdit sur les routes en milieu urbain.

Les miroirs de circulation multi-usage (pour parking ou pour sortie garage privé) peuvent être utilisés dans de nombreux cas, toutefois, ils ne peuvent être utilisé sur la voie publique. On peut trouver des miroirs qui servent à contrôler deux (2) directions et des miroirs qui sont panoramiques avec lesquels on peut contrôler trois (3) directions. Leur utilisation sont généralement sur des sites privés où il y a des sorties de garage, des parkings ou des entrepôts. Ce qui les différencie, c’est qu’ils ne sont pas équipés de cadres rayés contrairement à ceux routiers et pour industrie.

Articles similaires

Lire aussi x