Catégories

Les entreprises doivent-elles restructurer pour survivre ?

Les entreprises doivent-elles restructurer pour survivre ?

Il est bien possible qu’une entreprise se confronte à des situations qui la mettent dans une situation financière délicate. Mais dans de telles situations, l’idéal est de vite réagir à travers l’adoption de mesures efficaces. La restructuration est l’un des moyens les plus efficaces pour qu’une entreprise arrive à survivre dans une situation financière compliquée. En quoi une restructuration est-elle idéale pour les entreprises qui cherchent à survivre ? Éléments de réponse dans la suite de cet article.

La restructuration : En quoi est-elle idéale pour les entreprises qui cherchent à survivre ?

La restructuration est une technique de remise en bonne forme financière des entreprises en difficulté qui a déjà fait ses preuves. En effet, elle permet à une entreprise de faire une bonne analyse de sa situation afin d’opter pour des mesures nécessaires pour renverser la tendance. Pour faire simple, les mesures de restructuration sont destinées à aider les entreprises à prendre de nouvelles bases tout en se soulageant financièrement.

A voir aussi : Quelques règlements obligatoires pour partir en voyage d'affaire au USA ?

Quelles sont les mesures de restructuration ?

Il existe essentiellement deux grandes catégories de mesures de restructurations. Il s’agit des mesures opérationnelles et des mesures financières.

Les mesures opérationnelles

Plusieurs sont les mesures qu’on peut retrouver dans cette catégorie. Elles ont pour rôle de modifier le fonctionnement de l’entreprise afin de l’aider à s’adapter aux défis que lui propose le marché. Comme exemple de mesures opérationnelles de restructuration, on a :

A découvrir également : Miroir de circulation : tout ce qu’il faut savoir

  • La révision du plan d’affaires ;
  • La diminution des dépenses ;
  • La fermeture des branches ou divisions non rentables de l’entreprise ;
  • La résiliation ou la modification des contrats non rentables ;
  • La renégociation des conditions d’emploi, etc.

Mais, il faut noter que l’adoption de chacune de ces mesures doit être précédée d’une analyse profonde des impacts. Cela permet d’éviter toute aggravation de la situation. À titre illustratif, en diminuant à un certain seuil les dépenses liées aux publicités, cela rejaillira certainement sur les ventes. De même, pour une efficacité optimale de ces mesures, il faut un plan d’action et des objectifs bien spécifiques. Par ailleurs, il est fortement déconseillé d’opter pour les mises à pied comme mesure opérationnelle, car cela pourrait compromettre la restructuration.

Les mesures financières

En ce qui concerne les mesures financières, on peut noter une diversité d’options qui permettent aux entreprises d’effectuer une restructuration efficace. Comme exemple, nous avons la révision de la gestion du fonds de roulement. Elle permet de rassembler très rapidement de la liquidité afin de faciliter la restructuration. Pour y arriver, la négociation d’un allongement des délais de paiement aux fournisseurs et d’une réduction des délais de paiement des clients est une technique idéale. De même, on peut compter dans les mesures financières la restructuration des dettes de l’entreprise. L’objectif de cette mesure est de permettre à la société d’avoir moins de charges financières tout au long de la restructuration.

Ainsi, la négociation d’une augmentation des délais de remboursement des prêts bancaires s’impose. En outre, on dispose comme autres mesures, la liquidation de stocks excédentaires ainsi que la vente de surplus d’actifs.

En somme, pour survivre dans une situation financière compliquée, les entreprises doivent se restructurer grâce à des mesures adaptées.

Articles similaires

Lire aussi x