Catégories

Comment devenir livreur Uber Eats ?

Comment devenir livreur Uber Eats ?

Commander et se faire livrer des repas depuis une application mobile est devenu une pratique courante. Les applications permettant ce type de service sont de plus en plus nombreuses et on a vu de nouveaux emplois se créer à partir de celles-ci. Parmi les applications les plus connues, il y a Uber Eats. Avez-vous pensé à devenir livreur Uber Eats ? On vous dit tout dans ce dossier.

Quelques mots sur Uber Eats et sa position en France

A lire également : Qu'est-ce qu'un accord d'établissement ?

Uber Eats est une entreprise de food-tech qui est spécialisée dans la livraison de différents plats allant du fast foods aux repas équilibrés. Il a vu le jour en 2015 aux Etats-Unis. Fort de son succès, il a dépassé les frontières américaines pour s’implanter en France, plus précisément à Paris en mars 2016. Uber Eats a gagné du terrain en Hexagone et s’est implanté dans d’autres villes.

En France, Uber Eats est présent dans plus de 320 villes. Il a mis en place une stratégie concurrentielle agressive pour se démarquer de la concurrence. Sa notoriété lui permet de séduire les clients, mais aussi les livreurs à vélo.

A découvrir également : Quel capital social pour une SASU ?

La mission du livreur Uber Eats

Il faut comprendre que pour ce service de livraison, Uber Eats a deux applications. Il y en a une qui est destinée aux clients et l’autre que les livreurs utilisent. C’est l’application Driver Uber Eats que le livreur a sur son téléphone.

Quand un client passe une commande, le livreur le plus proche reçoit une proposition de course sur son application. Il a le choix entre l’accepter et le refuser. À ce stade, le livreur est déjà en connaissance du tarif. S’il accepte, il devra passer au restaurant pour la récupération de la commande et se charger de la livraison au client à l’adresse indiquée.

La mission du livreur Uber Eats est bien de livrer cette commande. Cependant, il devra l’acheminer le plus rapidement possible tout en prenant les précautions nécessaires pour que celle-ci ne soit pas endommagée. Il devra également penser à sa sécurité.

« Livreur Uber Eats » est une activité que vous pouvez exercer à plein temps ou de temps à autre quand vous avez du temps libre. C’est d’ailleurs là le principal avantage de cette structure. Uber Eats n’oblige pas ses livreurs à se connecter 24 heures sur 24. Il laisse d’ailleurs le choix d’accepter ou de refuser une proposition de course.

Combien peut toucher un livreur Uber Eats ?

Certains livreurs Uber Eats pourront dire qu’ils gagnent très bien leur vie avec ce métier. C’est peut-être le cas, mais il faut comprendre que le salaire d’un livreur Uber Eats n’est pas fixe. Plusieurs paramètres entrent en compte pour définir ce salaire :

  • Le nombre d’heures travaillées,
  • Sa zone d’intervention,
  • Les conditions météo,
  • La concurrence entre les livreurs,
  • Les bonus et les primes exceptionnelles,
  • Et les pourboires reçus.

En tout cas, le livreur peut percevoir entre 4 et 9 euros pour une course. Pour un coursier à Paris, la rémunération est calculée à 3 euros par course auxquels on ajoute 0,85 euros par kilomètre parcouru. S’il travaille le soir par exemple, notamment entre 19 h et 23 h ou si la météo n’est pas très clémente, il peut espérer avoir un bonus.

Le livreur Uber Eats reçoit sa paie toutes les semaines par virement bancaire. Un calendrier de paiement est établi à l’avance avec le livreur, mais il est tout à fait possible de demander un paiement en dehors de ce calendrier. En cas de souci avec le compte bancaire, il peut également proposer un autre mode de paiement.

Etes-vous fait pour le métier de livreur Uber Eats ?

Pour exercer le métier de livreur auprès d’Uber Eats ou d’une autre structure, il n’y a pas vraiment de diplôme requis. Cependant, il faudra avoir quelques qualités :

  • Avoir une conduite sûre : Vous devez être en mesure de rouler à la bonne vitesse pour garantir la rapidité de la livraison, mais aussi de rouler de manière à garantir votre sécurité et celle des autres,
  • Être professionnel,
  • Avoir une excellente condition physique,
  • Être autonome et réactif.

Devenir livreur Uber Eats : les grandes étapes

Convaincu par cette structure ? Voici donc les grandes étapes pour exercer ce métier de livreur légalement et pour devenir livreur uber eats.

Étape n°1 : Créer son entreprise

Il faut comprendre que que ce soit chez Uber Eats ou chez une autre structure, on ne vous considère pas comme un employé. Vous travaillez pour votre propre compte, d’où la nécessité de créer son entreprise. Il faut savoir quel statut juridique choisir. L’idéal est d’opter pour le statut d’auto-entrepreneur pour exercer ce métier, car les démarches administratives sont plus simples. Après la création de votre entreprise, vous devez également vous occuper de votre inscription au RCS.

Il est à noter que le statut d’auto-entrepreneur peut être combiné à une activité salariée ou étudiante. Oui, il est ouvert à tous les citoyens français respectant les conditions suivantes :

  • Étant majeur ou mineur émancipé,
  • N’étant pas placé sous tutelle ou sous curatelle,
  • Ayant une adresse en France,
  • Pour un ressortissant d’un pays hors Union Européenne, ayant une carte de séjour temporaire.

Comprenez toutefois que si vous avez déjà le statut d’auto-entrepreneur pour une autre activité, vous ne pouvez pas reprendre ce statut pour devenir livreur Uber Eats. Dans ce cas, il faut changer d’activité ou rajouter une nouvelle activité, car vous ne pouvez plus créer une autre entreprise.

Étape n°2 : S’inscrire sur le site Uber Eats

Jusque-là, vous n’êtes qu’un livreur, mais pour avoir la casquette de « livreur Uber Eats », vous devez maintenant vous inscrire sur le site d’Uber Eats. Il faut se rendre sur la plateforme et remplir le formulaire d’inscription pour les coursiers. Cette étape n’est pas si compliquée : vous devez donner vos informations personnelles et fournir les documents requis à l’activité.

Pour cette inscription, on vous demandera un justificatif de l’existence de votre entreprise, la copie d’une pièce d’identité et une photo d’identité récente. Pour les résidents de certaines villes, Uber Eats peut également vous demander de présenter un casier judiciaire datant de moins de trois mois. En effet, la structure n’acceptera votre inscription qu’avec cet extrait de casier judiciaire vierge.

Une fois le compte « coursier » activé et l’inscription validée, vous serez invité aux locaux d’Uber Eats de votre ville de résidence. Vous aurez une petite séance de briefing sur la mission qui vous attend et aussi sur le matériel dont vous aurez besoin.

Étape n°3 : Préparer le matériel nécessaire

En attendant la validation de votre inscription, vous pouvez déjà rassembler le matériel nécessaire pour exercer ce travail de livreur Uber Eats. Oui, il est à préciser que n’étant pas salarié de la structure, Uber Eats ne prendra pas en charge de l’équipement, mis à part quelques équipements.

Uber Eats vous fournira la tenue de travail, armband pour votre smartphone et le sac de livraison isotherme. À part ceux-ci, vous devez avoir :

  • Un moyen de locomotion, un scooter ou un vélo avec un porte-bagages et de bons éclairages,
  • Un casque,
  • Un kit de réparation,
  • Un antivol de qualité,
  • Et un smartphone avec géolocalisation.

Cas particulier : le scooter Uber Eats en scooter

Vous l’avez remarqué : la plupart des livreurs Uber Eats roulent en vélo. Cependant, la structure fait quelques exceptions et accepte les livreurs qui veulent travailler avec un véhicule motorisé, notamment un scooter ou une voiture. Uber Eats acceptera de travailler avec vous et votre véhicule motorisé si :

  • Vous avez une capacité de transport de marchandises,
  • Vous avez un permis de conduire conforme à votre véhicule motorisé,
  • Vous êtes en mesure de présenter les documents de votre véhicule,
  • Vous pouvez justifier que votre véhicule est adapté aux déplacements dans votre ville et permet d’assurer une livraison rapide.

Livreur Uber Eats : quelques règles à respecter

Avant de commencer l’aventure et d’accepter une proposition de course, il est important de prendre connaissance de la réglementation pour les livreurs Uber Eats. Le responsable qui vous recevra lors de la séance de briefing ne manquera pas de vous rappeler ces obligations légales. Pour l’exercice de ce métier, vous devez :

  • Souscrire une assurance : Aussi prudent que vous pouvez être, vous n’êtes pas à l’abri des accidents. C’est pour cette raison qu’il est important de souscrire à une assurance « auto-entrepreneur » qui vous permettra d’avoir une couverture en cas d’hospitalisation. En effet, en cas d’accident, Uber Eats décline toute responsabilité. Choisissez donc une assurance avec des garanties correspondantes à vos besoins et aux risques liés à votre activité de coursier.
  • Respecter les obligations sanitaires : Le livreur Uber Eats se doit de livrer les commandes dans les meilleures conditions. Ceci dit, il doit éviter de mélanger les repas chauds aux repas froids.

Voilà, vous êtes maintenant prêt pour votre aventure avec Uber Eats. Prenez votre moyen de locomotion et patientez jusqu’à l’arrivée de la première proposition de course.

Articles similaires

Lire aussi x