Catégories

Taux de captage : comment calculer le taux de captage PDJ ?

Taux de captage : comment calculer le taux de captage PDJ ?

Le petit déjeuner est essentiel pour bien commencer la journée. Il constitue donc un profit important pour les services de restauration ou de gastronomie et cela l’est encore plus dans les hôtels. Le taux de captage permet de déterminer combien de personnes prennent du petit déjeuner dans un hôtel lors de leur séjour dans ce dernier.

Taux de captage, ce qu’il faut savoir

Le taux de captage est une donnée statistique qu’on retrouve dans le milieu de l’hôtellerie. En effet, c’est une proportion qui renseigne sur le nombre de clients logés dans hôtels et prenant le petit déjeuner dans celui-ci. En effet, si dans plusieurs hôtels, un grand nombre de personnes semble préférer y prendre le repas matinal, certains vont dans des restaurants à proximité pour s’alimenter, afin de limiter leurs dépenses.
Si vous êtes gérant d’un hôtel et que vous souhaitez calculer le taux de captage, il suffit de suivre le mode de calcul ci-dessous présenté.

A voir aussi : Projet CBD : comment se lancer dans le business ?

Mode de calcul du taux de captage du petit déjeuner

Calculer le taux de captage n’est pas compliqué. N’importe qui peut le faire. Vous n’avez donc pas besoin d’être doués dans les maths pour trouver le résultat juste.

Le calcul se fait en divisant le nombre de clients prenant le petit déjeuner par celui de clients séjournant dans l’hôtel. Le quotient sera multiplié par 100 pour donner le taux de captage que l’on exprime en pourcentage.

A voir aussi : L'avenir de la logistique : les robots et la quatrième révolution industrielle

Remarques statistiques

Pour la plupart des hôtels, le taux de captage tourne autour de 80 %. Cependant, quelques disparités peuvent être constatées.

Pour les établissements situés en zone urbaine et les établissements économiques, le taux de captage est très souvent en dessous de 80 %. Dans le premier cas, il existe de nombreux endroits à proximité où les clients peuvent retrouver un repas moins coûteux. Ceux-ci préfèrent donc quitter l’établissement pour s’offrir un petit déjeuner pas trop cher.

En revanche dans le deuxième cas, ce qui justifie la réticence des clients à souscrire à l’offre de l’hôtel est la tarification parfois très élevée. Les clients n’ayant pas un budget extensible préfèrent aller ailleurs, plutôt que d’être servi dans l’établissement.

Pour les établissements situés dans des zones où la concurrence est moins rude, c’est-à-dire des zones dépourvues de cafés, de boulangerie, ou de restaurants, le taux de captage dépasse souvent la barre des 80 %. En effet, les clients, généralement des personnes venues d’ailleurs, ne peuvent pas e permettre d’aller très loin pour trouver à manger, ils sont donc obligés de prendre le petit déjeuner à l’hôtel quelques soit son coût.

de captage comment calculer le taux de captage PDJ

Néanmoins, il n’en demeure pas moins que certaines personnes s’en passent. Aussi, pour les hôtels qui incluent tous les services de petit déjeuner dans leurs offres de réservations ou ceux dont la grande majorité des clients sont des hommes d’affaires, le taux de captage est également supérieur à 80 %

Facteur influençant le taux de captage PDJ 300.

Le taux de captage n’est pas fixe. Dans chaque hôtel, ce taux est variable. Il peut chuter ou augmenter selon la période. En revanche, plusieurs autres facteurs sont à la base de cette variation qu’on observe.

La qualité de service

Le rapport qualité-prix est le premier facteur. Mais il n’y a pas que ça dans ce volet. En effet, même lorsque les produits proposés sont de moindres coûts les clients peuvent préférer aller ailleurs pour prendre leur petit déjeuner. Ce que propose l’hôtel compte grandement après le prix.
Beaucoup de clients reprochent aux hôtels d’accorder une plus grande valeur à l’entretien des chambres qu’à la prestation afférente à l’alimentation.

Ceux-ci ne prennent pas compte en effet, de ce que demande le client. Ils ignorent leurs exigences et proposent toujours des produits de faibles qualités. Aussi, si la gamme d’aliments proposés au petit déjeuner n’est pas assez diversifiée, cela n’intéresse pas trop les clients. Certains ne veulent pas manger les mêmes choses tous les matins ou veulent avoir beaucoup d’alternatives en matière de choix.

Rapport entre prix d’une chambre d’hôtel et celui du PDJ

C’est le deuxième facteur d’influence du taux de captage. En effet, le constat général est que le prix du petit déjeuner équivaut à 10 et 15 % du coût de l’hébergement. Cependant, dans certains établissements la proportion peut varier entre 9 et 20 % dans l’intervalle de 72 heures. La raison ? C’est simple, cela est dû aux techniques de tarification flexible appliquée par les grands établissements.

Quid du suivi statistique ?

Il est recommandé de faire le suivi de l’évolution du taux de captage de trois façons. La première est le suivi hebdomadaire. En revanche, cela ne revient pas à prendre en compte les 7 jours de la semaine. Car le nombre de clients séjournant dans votre hôtel varie grandement selon une période de la semaine. De dimanche au mardi matin par exemple, une grande différence peut s’observer comparativement à d’autres jours.

La deuxième façon de faire le suivi est la segmentation des clients. Il y a une différence de proportion entre la clientèle d’affaires et le reste de la clientèle, alors ne mélangez pas le tout.

La troisième façon est afférente aux canaux de distribution. Les clients qui réservent en ligne peuvent avoir des habitudes différentes de ceux qui opèrent la réservation en direct.

Par ailleurs, il est important de noter les suivis dans une sorte de journal ou de les stocker les données collectées dans un ordinateur. Cela permettra en effet de faire des comparaisons en partant d’une période à une autre.

Articles similaires

Lire aussi x