Catégories

Comment développer l’agilité en entreprise ?

Comment développer l’agilité en entreprise ?

Dans les années 90, le concept de l’agilité n’embrassait que les projets informatiques. Cependant, au fil des années, son champ s’est agrandi. Aujourd’hui, elle est devenue une priorité pour toutes les entreprises, et ce, quels que soient son domaine d’activité et sa taille. C’est quoi ce concept exactement et comment développer l’agilité en entreprise ? On vous dit tout dans cet article.

Bien comprendre le concept de l’agilité en entreprise

On peut définir l’agilité comme une compétence, une capacité de l’entreprise à s’adapter de manière rapide et efficace face à des changements et à de nouvelles situations. De cette définition, on peut sous-entendre une flexibilité, mais « flexibilité » et « agilité » sont bien différentes.

Lire également : Quels sont les avantages d’un feedback client pour les PME ?

Dans la flexibilité, on ressent une certaine obligation : une entreprise flexible s’organise autrement quand la situation l’oblige.

Une entreprise agile, quant à elle, change sa manière de s’y prendre et son comportement selon une situation. Elle peut ainsi suivre le mouvement, notamment l’accélération du changement des besoins.

A lire en complément : Qu'est-ce que la valeur ajoutée ? Comment la calculer ?

Ainsi, il faut comprendre qu’une entreprise ne peut être agile d’un claquement de doigts. Pour y parvenir et pour développer cette agilité, elle doit « transformer » quelques-unes de ses pratiques et aussi son état d’esprit. Ceci dit, salariés et employeurs doivent se donner la main, car l’agilité entre dans l’esprit d’un projet collectif.

Un pas vers l’agilité : le travail collaboratif

Pour développer l’agilité dans votre entreprise, quelle que soit votre activité et votre taille, vous devez instaurer le travail collaboratif. C’est le premier pas qui va vous mener vers cette notion d’agilité.

Vous devez vous concentrer plus sur la solidité de votre équipe que sur la mise en place des outils de gestion et des procédures de fonctionnement. Avec des équipes solides et soudées, capables de travailler main dans main, c’est une évidence : les projets seront menés à bien.

Comprenez bien : cette coopération conjointe entre les différents services de l’entreprise devrait exister, mais dans certaines structures, elle est beaucoup plus limitée. De ce fait, vous, dirigeants, devez vous arranger pour créer un sens de la communauté et de la culture collaborative au sein de votre structure.

L’agilité et le bon outil

Le développement de l’agilité en entreprise va entraîner de nombreux changements, notamment de la méthode de travail. Ainsi, il faut trouver le bon outil. En effet, pour s’adapter aux variations du marché et des demandes de la clientèle, il serait judicieux de dématérialiser les données.

De ce fait, un logiciel est de mise et si besoin est, prenez un deuxième logiciel si le premier que vous avez choisi ne remplit pas toutes vos attentes. Ne prenez pas non plus une infinité de logiciels, vous allez vous y perdre. Attention, un mauvais choix dans ce logiciel pourrait vous faire reculer d’un pas par rapport à l’agilité.

L’agilité, un nouveau mode d’organisation

La hiérarchie est utile dans une entreprise, mais quand elle est trop rigide, elle représente un frein au développement de l’agilité. Il faudrait alors casser cette image de hiérarchie trop rigide pour ouvrir la porte à l’agilité. On ne vous demande pas ici de supprimer carrément cette hiérarchie, mais plutôt de faire les choses d’une autre manière.

Vous pouvez par exemple créer de petites équipes dans chaque service pour pouvoir être capable de se réorganiser rapidement et d’innover plus facilement. En même temps, pour que ces petites équipes soient autonomes, elles doivent être formées. Pour optimiser les échanges aussi, il faudrait penser à limiter les niveaux hiérarchiques : pas besoin d’un chef du chef, d’un chef, d’un chef responsable, d’un responsable, …

Avec tous ces changements, certaines structures peuvent être réticentes par rapport à l’agilité. On le reconnaît : ce n’est pas une mince affaire, mais laissez-vous du temps pour introduire les changements petit à petit. Un grand changement d’un coup peut également bouleverser votre équipe et au lieu de booster la performance de l’entreprise, il risque de faire l’effet contraire.

Articles similaires

Lire aussi x